Max Frérot
Cour d'Assises Spéciale de Paris
1992
Max Frérot
Terrorisme. L'artificier de la branche
"nationaliste" d'Action directe fut
jugé ici pour l'attentat à la bombe
contre la BRD (Brigade de répression
du banditisme), quai de Gesvres à
Paris, le 9 juillet 1986 (1 mort,
l'inspecteur-divisionnaire Marcel
Basdevant, et 30 blessés, y compris
une fillette de 7 ans qui se promenait
en contrebas avec son père); une
tentative d'assassinat contre un
employé de parking; et pour deux
autres; les deux policiers blessés
dans la fusilade lors de son
arrestation à Lyon.
Gilbert Vecchi
Terrorism
The bomb expert of
Direct Action is judged here for
the explosion at police
headquarters in Paris in 1986,
causing 1 death and 30 wounded
(including a little girl strolling on
the sidewalk with her father),
and for 3 attempted murders; 2
policemen during his arrest and a
parking attendant.
cour d'assises spéciale de Paris